Menu


Afrobasket féminin : Le Mali en quarts de finale

Les Aigles Dames se sont qualifiées pour le deuxième tour, après leur large succès 97-38 face à la Centrafrique lors de la quatrième et avant dernière journée de la phase de poules

Le Mali disputera les quarts de finale de l’Afrobasket Bamako 2017. Mardi, les Aigles Dames ont validé leur billet pour le deuxième tour, en écrasant  la Centrafrique 97-38. C’était au compte de la 4è et avant dernière journée de la phase initiale de la compétition. Venus nombreux au Palais des sports Salamatou Maïga pour soutenir la sélection nationale, les spectateurs souhaitaient voir les championnes d’Afrique 2007 atteindre la barre des 100 points à lors de cette confrontation avec la modeste sélection centrafricaine. La capitaine Meiya Tirera et ses co-équipières n’ont pas réussi à atteindre la barre des 100 points réclamés par le public, mais elles ont parfaitement accompli la mission, en s’imposant avec  la manière. Pour le sélectionneur national, Sylvain Lautier, l’objectif n’était pas de gagner par un score large, mais plutôt empêcher l’adversaire de marquer plus de 50 points. «Les 100 points n’étaient pas notre objectif. Notre objectif était d’encaisser moins de 50 points. Nous n’avons encaissé que 38.

Nous avons tenu l’objectif défensif», a ainsi déclaré Sylvain Lautier, en conférence de presse.

Deux jeunes joueuses se sont illustrées, lors de cette rencontre contre la Centrafrique :  la meneuse Aïssata Boubacar Maïga et l’ailière Fatoumata Bagayoko qui ont inscrit, chacune, 12 points. Super Baga (surnom de Fatoumata Bagayoko, ndlr), a réussi trois shoots à trois points en une minute et quatre sur neuf pendant la rencontre. «Dieu merci, aujourd’hui (mardi, ndlr), ça marché. J’avais du mal, je tirais en vain. Souvent ça arrive. Mes coaches et mes coéquipières m’ont encouragée.

Je suis restée concentrer. J’espère que ça va continuer pendant le reste de la compétition », a réagi l’internationale malienne. «Nous avons fait une grosse préparation physique. Les joueuses ne répondent pas au même moment. Bagayoko est en train de digérer. Bravo à elle d’avoir persévéré. Ce n’est jamais facile» a commenté, pour sa part le sélectionneur national, Sylvain Lautier.

La pivot Naignouma Coulibaly (28 ans) rendra, elle aussi, un grand hommage à la jeune garde de l’équipe. «Les jeunes ont montré qu’elles peuvent assurer la relève. Je suis très contente de leur comportement sur le terrain», dira-t-elle. Pour ce match contre la Centrafrique, le technicien Sylvain Lautier a fait tourner son effectif. Toutes les joueuses ont joué plus de 10 minutes, dans cette rencontre qui n’a été qu’une petite promenade de santé pour les Maliennes. La meneuse Touty Gandéga a cumulé 12 points et 7 rebonds pour mener le Mali vers un succès aisé, qui envoie non seulement  le pays en quarts de finale, mais qui lui permet aussi de faire le plein de confiance avant d’aborder la phase à élimination directe de la compétition.

L’internationale malienne a déclenché les hostilités,  en réussissant un tir à trois points. En moins de trois minutes, Touty Gandéga marquera sept points, permettant, ainsi aux Aigles Dames de plier le match dès le premier quart temps (31-8). Le coach Sylvain Lautier a alors commencé à faire reposer ses joueurs cadres, notamment Touty Gandéga, Meiya Tirera, Nagnouma  Coulibaly.

Cela a certes joué sur la qualité de jeu de l’équipe mais à aucun moment, les Centrafricaines ne reviendront dans le match, à fortiori, inquiéter les championnes d’Afrique 2007. Après avoir survolé le quart temps initial, celles-ci domineront, successivement les deuxième et troisième quarts temps (24-51, 31-83) avant de boucler en roue libre (97-38). Auteure de 15 points, l’ailière Ramata Diakite a été la meilleure marqueuse du match.

Ladji M. DIABY

LES POULES ET LE PROGRAMME

Poule A : Mali, Cameroun, Centrafrique, Tunisie, Côte d’Ivoire Angola

Poule B : Sénégal, Nigeria, Egypte, Guinée, RD Congo, Mozambique

les résultats

Sénégal-Guinée : 105-39

RD Congo-Egypte : 72-99

Côte d’Ivoire-Centrafrique : 104-57

Mozambique-Nigeria : 69-80

Mali-Tunisie : 86-48

Angola-Cameroun :78-56

Centrafrique-Tunisie : 51-96

Egypte-Guinée : 109-78

Cameroun-Côte d’Ivoire : 54-57

Nigeria-RD Congo : 84-47

Mali-Angola : 59-68

Sénégal-Mozambique : 76-67

Nigeria-Egypte : 106-72

Mozambique-Guinée : 88-47

Angola-Tunisie : 62-55

RD Congon-Sénégal : 63-70

Côte d’Ivoire-Mali : 39-61

Cameroun-Centrafrique : 94-42

Egypte-Sénégal : 61-93

Guinée-Nigeria : 33-106

RD Congon-Mozambique : 42-52

Tunisie-Cameroun : 49-69

Egypte-Mozambique : 91-70
Guinée-RD Congo : 37-84

le Calendrier

Vendredi 25 août au Palais des sports

MATCHES DE CLASSEMENT, 9-12 PLACES
9h30 : B6-A5                31
11h45 : A6-B5            32

QUARTS DE FINALE

14h : B4-A1                35
16h15h : A4-B1            36
18h30 : B3-A2            37
20h45 : A3-B2            38

Samedi 26 août au Palais des sports

MATCH DE CLASSEMENT
9h30 : Perdant 31-Perdant 32     33, 11-12è place
11h45 : Vainq 31-Vainq 32 34, 9-10è place, 5-8 places
14h : Perdant 35-Perdant 38 39
16h15 : Perdant 36-Perdant 37    40

DEMI-FINALES
18h30 : Vainq 35-Vainq 38 41
20h45 : Vainq 36-Vainq 37 42

Dimanche 27 août au Palais des sports
MATCHES DE CLASSEMENT
11h : Perdant 39-Perdant 40 43, 7-8è place
13h15 : Vainq 39-Vainq 40 44,    5-6è place

FINALES
15h30 : Perdant 41-Perdant 42    45, 3-4è place
18h : Vainq 41-Vainq 42 46, 1-2è place

Elles ont dit …

Fatoumata Bagayoko, ailière des Aigles Dames : «Rester 10 ans sans remporter l’Afrobasket est gênant. C’est dur pour les Maliens. La petite catégorie remporte, tout le temps, des trophées, pourquoi pas les seniors. Cette année, c’est notre objectif. La coupe doit rester au Mali».

Meiya Tirera, capitaine des Aigles Dames : «Nous allons continuer à travailler et à étudier nos adversaires. Ce sont les quatre meilleures sélections de chaque poule qui se retrouveront en quarts de finale. Les prochains matches seront difficiles. Nous demandons aux Maliens et Maliennes de faire des bénédictions pour l’équipe».
Mariam Alou Coulibaly, pivot des Aigles Dames : « Contre la Centrafrique notre défense a été bonne et  l’attaque a également bien tourné. Tous nos matches sont des finales qu’il faut gagner. Maintenant, nous ne voyons que la coupe».

Nagnouma Coulibaly, pivot des Aigles Dames : «Le match des quarts de finale ne sera pas facile, mais nous sommes prêtes à en découdre avec n’importe quelle sélection. Notre objectif est le sacre et nous travaillons pour ça».

Source: Essor 24-08-2017

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut