Menu


Un nouveau parti politique voit le jour au Burkina Faso

 

L’échiquier politique du Burkina Faso vient d’enregistrer la naissance d’un parti, l’Alliance des démocrates pour le développement (ADD) dont le congrès statutaire vient de se tenir à Ouagadougou, a constaté APA.

Ce congrès statutaire du parti, tenu autour du thème : «L’ADD pour la paix, la cohésion sociale et le développement économique», a permis de mettre en place un Bureau exécutif national (BEN), avec à sa tête Moussa Traoré.

Le parti qui se réclame de la sociale démocratie, se fixe pour ambition de «contribuer à l’animation de la vie politique nationale et d’apporter sa pierre dans l’édification du Burkina Faso».

Selon les fondateurs, l’ADD a plus d’une année d’existence mais s’est dévoilé au public burkinabè à l’issue du congrès statutaire des 28 et 29 juillet derniers.

La formation politique dont le BEN comprend une quarantaine de membres, serait déjà implantée dans une trentaine de provinces sur les 45 que compte le pays.

L’ADD, aux dires de son président Moussa Traoré, a choisi «en toute conscience et en toute responsabilité, d’être dans la mouvance présidentielle».

Pour M. Traoré, le Burkina Faso est confronté à de nombreux défis et il convient d’accompagner le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour affronter lesdits défis.

Moussa Traoré, avant d’être propulsé à la tête de l’ADD, a été un membre du bureau politique du Parti pour le développement et le changement (PDC) de Saran Séré/Sérémé.

(APA 03/08/17)

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut