Menu


Tchad: vers une nouvelle réduction du revenu des fonctionnaires

Au Tchad, le gouvernement veut réduire les salaires des fonctionnaires.

Face à la crise financière qu'il traverse depuis plus de deux ans, le gouvernement a déjà réduit de moitié leurs indemnités. Mais pour répondre aux exigences du Fonds monétaire international (FMI) qui soutient le pays, le gouvernement entend faire plus d’économies. Une nouvelle qui fait bondir les travailleurs.

Ce sont les syndicats qui ont donné l’alerte. A travers le Conseil national de dialogue social (CNDS), une structure tripartite regroupant syndicats-patronat-gouvernement, ils ont appris l’imminence d’une réduction des salaires de l’ordre de 5 à 45% selon le niveau de revenus. Chose inacceptable pour les fonctionnaires qui n’ont pas digéré la réduction de moitié de leurs indemnités.

La décision avait provoqué de longues grèves avant la mise en place d’un dialogue qui n’a jusque-là pas abouti. « Nous rejetons totalement ces abattements et mettons en garde le gouvernement contre leur application », ont écrit jeudi les trois centrales syndicales qui discutent dans un gouvernement avec un communiqué. Les fonctionnaires, qui ont trop souffert des réductions des indemnités, n’entendent pas accepter une nouvelle réduction des salaires alors que l’impôt augmente, préviennent les syndicats.

Le gouvernement pour sa part explique que ces mesures visent à atteindre le niveau d’économie exigé par les bailleurs de fonds. « Si nous n’atteignons pas ces exigences, nous risquons de perdre notre programme avec le FMI, explique le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Sabre Fadoul. Nous allons discuter avec les syndicats. Mais si cela n’aboutit à rien, nous serons obligés d’agir ».

RFI 05-01-2018

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut