Menu


Tchad: l'opposition remonté contre la communauté internationale

Au Tchad, le chef de file de l'opposition Saleh Kebzabo attaque la communauté internationale pour son soutien sans condition au régime d'Idriss Déby Itno.

Selon l'opposant, les pays occidentaux qui soutiennent le Tchad l'encouragent à continuer à ne pas respecter les droits de l'homme, alors que le pays fait face à une crise financière au nom de la lutte contre le terrorisme.
En soutenant financièrement à bout de bras un régime comme celui du Tchad, ne l’encourage-t-on pas à persister dans la faute, pour continuer à traquer ses citoyens, à voler, à tuer et à piller impunément ? Comment peut-on et pourquoi doit-on octroyer une aide budgétaire à un régime qui excelle dans la prédation et qui ne fait pas d’effort pour s’amender ? 10,7 milliards de dollars, c’est la somme tracée par Palmers dans des paradis fiscaux, bien plus que les 7 milliards d’aide publique promis à la table ronde de Paris en septembre dernier.

(RFI 21/12/17)
 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut