Menu


Djibouti célèbre le 36ème anniversaire de son indépendance

La République de Djibouti a célébré jeudi le 36ème anniversaire de son indépendance nationale avec la traditionnelle parade militaire retransmise en directe par la télévision nationale et qui a vu la participation des différentes unités des Forces Armées Djiboutiennes (FAD), de la Garde Républicaine, de la Gendarmerie et des éléments de la Protection civile.
Plus de 230 engins avec 715 éléments à bord ont défilé lors de cette grande parade militaire du 27 juin placée sous le commandement du Colonel Abdourahman Aden Cher, chef d'état-major de la marine djiboutienne.

Après le défilé militaire, les festivités commémoratives de ce 36ème anniversaire de l'indépendance de Djibouti se sont poursuivies à la présidence de la République où des milliers de personnes se sont retrouvés pour écouter l'intervention officielle du chef de l'Etat djiboutien, M. Ismail Omar Guelleh.

Dans son discours, le président Guelleh a notamment évoqué plusieurs sujets d'actualité et portant, entre autres, sur la situation économique, politique et sociale du pays, ainsi que les principales réalisations de son gouvernement.

Il a invité par ailleurs les jeunes générations à se tenir prêt pour la relève. "Nous nous sommes vieux et nous partirons,"a- t-il rappelé.

Le chef d'Etat djiboutien a réitéré à cette occasion la main tendue à l'opposition pour des pourparlers et a annoncé prochainement de démarches en ce sens.

En effet, Djibouti est confronté à une crise postélectorale sans précédant : refusant catégoriquement de reconnaître les résultats des élections législatives du 22 février dernier emportées par l'alliance au pouvoir, l'opposition djiboutienne a non seulement boycotté le parlement issu de ce scrutin, mais a surtout mis en place un parlement parallèle. Une situation qui a plongé le pays plus que jamais dans l'impasse politique.

Ancienne colonie française, Djibouti a obtenu son indépendance en 1977. Situé sur la Corne de l'Afrique, à la sortie de la mer Rouge, le pays tire ses quelques richesses de sa position stratégique.

Djibouti se trouve le long d'une route maritime qui passe par le canal de Suez, la mer Rouge et l'océan Indien, une route très fréquentée: 20.000 navires transitent chaque année au large de ses côtes. Cette situation permet à Djibouti d'être un point d'appui idéal dans la lutte contre la piraterie et le terrorisme.

Outre la plus grande base française de l'étranger, Djibouti accueille sur son sol, l'une des bases militaire américaine les plus importantes en Afrique et la première base militaire japonaise à l'étranger qui s'inscrit dans le cadre de l'opération Atalante de la lutte contre la piraterie maritime. Chaque année, l'Etat perçoit une rente stratégique supérieure à 100 millions d'euros.

( Xinhua 28/06/2013 - 08:36)
 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut