Menu


Crise sociale au Tchad: «la baisse des cours du pétrole est la cause principale»

Le Tchad est confronté à une crise sociale de grande ampleur.

Une rentrée des classes qui n'a pas eu lieu, des hôpitaux contraints à faire autant, mais avec peu de moyens... Tous les secteurs de la fonction publique tournent au ralenti et les salaires ne sont pas toujours payés en temps et en heure. Pour tenter de comprendre la situation, Nathalie Amar reçoit Remadji Hoinathy, universitaire, auteur de Pétrole et changement social au Tchad.

RFI 23-11-2016

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut